• La victoire

    La victoire

     

    Alors que tombait le soir

    Un cri résonna dans le noir

    Enfin, Paris criait victoire

    Se bousculant sur les trottoirs

    La petite masse d’otages

    Encore sous le choc des ravages

    Aimerait oublier ces images

    Mais leurs esprits sont hantés par ces visages

    Et leur vie désormais marquée

    Comprend  mieux le sens du mot liberté

    Plus jamais ils ne pourront oublier

    Ce jour où leur vie fût menacée

    Et à travers le voile de leurs larmes

    On apprend la peur et la haine des armes

    Laissant couler nos propres larmes

    Réunion pleine de charme

    Dans la douleur et le recueillement

    On entend Paris faire le serment

    Que pour éviter tout autre incident

    Il vérifierait son équipement

    Mais il préfère pour l’instant

    Remercier très chaleureusement

    Ces nombreux déploiements

     

    Qui nous ont sauvés heureusement.

     

    Chiara Gialini


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :